https://fr.wikipedia.org/wiki/Narcisse_(Le_Caravage)

Identité

Dans la nasse, Le spectateur émancipé

Soi

Soi comme un autre

Miroir à main tendu

Fenêtre sur le même

Retour et détours

Par-devers et pour soi

L’abolie relation

L’abstrait pour tout viatique

Le capital babille

Soliloque et chacun

De se regarder

Se mirer dans sa gîte

Virer l’ancre de l’autre

N’être qu’un spasme

Cri de la chose

Que l’on veut être

Monnaie de soi

Marchandise

Et chaland aux mille yeux

Qui se scrute comme objet

Le libéral s’aliène à l’identique

De son identité distincte

De sa différence d’être défini

Se définir à l’infini de l’estampille

De rayons d’étiquettes

La cocarde sur la tête

Je suis je suis un être-chose

Un être demi-vif se figeant dans sa glose

Je suis menue monnaie qui circule ici-bas

Monnaie d’image et de marque

Figure tuant la relation

Pour tendre son miroir

Au capital

Et sa prison marchande

Où l’image fasciste nous rive

A l’identité

A la mort

La vie est ailleurs

Elle est commune

Communiste